• FanFictions

    Ici, vous trouverez des fan-fictions en Anglais comme en Français. Si vous en voulez une de n'importe quel personnage, série, film, manga, etc, n'hésitez pas à demander! Je fais de tout, que ce soit des romances, du hentai ou des aventures~

     

    Sorcha - xoxo

  •      Logan serra les dents en sentant la lame du couteau transpercer son épaule gauche. Il chancela pendant quelques secondes en hurlant, et gronda une insulte quand la plaie se referma. Wolverine, comme il se faisait communément appeler, sortit les « griffes » et planta celles ci dans le torse de l’homme en noir qui se figea instantanément. Il poussa un faible râle avant de s’effondrer au sol dans une marre de sang, au milieu des feuilles brunes et des champignons. Logan se tourna vers un autre homme, qui se battait à ses côtés. Celui ci était grand, blond et souriant. ‘Oi William, ils sont tous morts, tu peux arrêter.’ William retira son sabre du corps palpitant d’un deuxième homme en noir qui tomba sur un tas de feuilles mortes et sourit, essuyant le sang qui coulait sur sa joue. ‘Oh’ Murmura-t-il en s’asseyant contre un arbre pour reprendre son souffle. ‘On rentre maintenant ?’ Il désigna son bras qui saignait abondamment, indiquant qu’il faudrait soigner ça assez vite.

     

         Wolverine termina le bandage qu’il était occupé à enrouler autour du bras de son ami et soupira. Il voulait une bière. Logan se dirigea vers le frigidaire de la petite maison et ouvrit la porte de celui ci avant d’attraper une bouteille et de l’ouvrir d’un coup de dents. Il en but une longue gorgée avant de soupirer d’aise et de s’affaler sur le canapé, allumant la vieille télévision qui grésillait à présent devant lui. Bien sur, les infos parlaient des trois cadavres d’ « hommes en noir » trouvés dans la forêt il y a quelques heures de cela. Personne ne savait ce qu’il s’était passé, personne ne savait qui avait fait ce massacre. Seuls Logan et William étaient au courant. Logique, puisqu’ils étaient les auteurs de cette œuvre d’art. Le grand blond s’assit sur le canapé, à côté de Wolvy, et bailla en regardant l’écran qui tremblotait à un ou deux mètres de lui. ‘On parle encore de nous. J’me demande quand on nous découvrira… Ca fait quand même huit ans que ça dure, maintenant. Ces crétins en noir, tu sais qui c’est toi ? Ils viennent chercher la merde de plus en plus souvent depuis quelques temps…’ Logan soupira et cracha un ‘Je sais pas’ dégoûté, ce qui surprit William. Pourquoi était-il de mauvaise humeur ? Le jeune homme soupira et se leva, indiquant qu’il allait se coucher. Il se dirigea vers le hamac qui était pendu dans un coin de la pièce et s’y installa confortablement, ne tardant pas à sombrer dans le sommeil.

     

         Logan était dans la même forêt. Partout autour de lui, il n’y avait que feu et sang. L’homme hurla et se mit à reculer pour éviter une branche enflammée qui se dirigeait vers lui et se retourna en entendant un craquement : Un homme en noir venait de rompre le cou à William qui pendouillait maintenant dans les bras de l’inconnu ; celui ci jeta le cadavre dans une flamme. Une odeur de bacon se fit bientôt sentir, une odeur de viande qui grillait dans un feu trop fort. Wolverine se prit la tête entre les mains et hurla toute sa douleur et sa colère, les larmes coulant le long de ses joues avec abondance, remplissant sa bouche du goût salé des larmes. Il tituba sans s’en rendre compte, se dirigeant droit vers l’inconnu, qui dégaina son arme et appuya sur la gâchette.

         Wolverine se réveilla en sursaut, le corps en sueur. Il haleta et se leva, ou plutôt tomba, du hamac où il avait pris l’habitude de dormir. Le grand brun chancela vers la porte d’entrée et s’appuya contre le mur extérieur de la maison pour respirer un bon bol d’air frais, toujours sur le choc de la vivacité du cauchemar. Pourquoi un feu de forêt ? Pourquoi encore ces hommes ? QUI ETAIENT ILS A LA FIN ? Ces phrases résonnaient dans la cervelle sonnée de Logan qui prit sa tête entre ses mains, réalisant qu’il avait les joues trempées de larmes. Il avait donc pleuré pendant son sommeil. Lui, il avait pleuré. Le fier et courageux Logan. Wolvy s’assit sur la froide pierre qui constituait l’espèce d’entrée, devant sa maison, et ne tarda pas à s’endormir de fatigue.

         Quelques mois plus tard, Logan avait oublié ce cauchemar. A ce moment là, devinez quoi? il se battait. William à ses côtés. Dans une ruelle sombre de Chicago, ils s’étaient fait agresser par une bande d’ivrognes drogués qui semblaient armés. Wolverine en avait assommé un, qui gisait dans une poubelle, et se battait contre un deuxième qui utilisait le couvercle de cette même poubelle pour se défendre maladroitement. Tout se passait pour le mieux, jusqu’à ce qu’un coup de feu retentisse. Au début, Logan n’y prêta pas attention, et assomma le deuxième jeune garçon qui s’effondra à côté de William. Wolverine écarquilla les yeux. William ? Le blond semblait allongé sur le sol dans une mare de sang. Logan réalisa soudain ce qui avait touché le coup de feu. Il gémit et se précipita aux pieds de son ami, qui était déjà mort depuis cinq bonnes minutes. Wolvy rejeta sa tête en arrière et hurla, comme dans son cauchemar, toute sa douleur, sa peine et sa haine. Les autres ivrognes avaient pris la fuite, heureusement pour eux, et le brun se retrouva seul, dans la rue malodorante, avec le cadavre de son meilleur ami pour seule compagnie, ainsi qu’un rat à la queue frémissante qui s’approcha un peu avant de se faire embrocher par une griffe tremblante.

    (J'espère que ça répondra à tes exigences~)


    4 commentaires


    Suivre le flux RSS des articles de cette rubrique
    Suivre le flux RSS des commentaires de cette rubrique