• Affronter, ou oublier?

         Nous étions unis comme les doigts de la main. Le groupe des fans de manga. Les fous. Les gamins. Inséparables. Ruth, Tiana, Alyssa, et moi, Brooke. Principalement. Cette année de troisième, la meilleure de toute ma scolarité. Tellement de fous rires, tellement de bonheur… Comment oublier ça? Notre groupe aurait dû être éternel. Je le pensais. Sincèrement. Jusqu'à mon entrée en Seconde.

         C’était un Lycée privé, quelque peu bourgeois. Un Lycée catholique. Je m’y sentais mal à l’aise. Nous étions, et heureusement, tous ensemble. Et dans la même classe! Quelle joie de pouvoir bavarder à notre aise pendant les cours, de ne pas respecter les règles en sport, de tous manger ensemble, au self, le midi. En bref, j’ignorais mon malaise face au regard des autres, des profs, des parents. J’étais dans mon monde. Notre monde. Toujours en train de parler à tort et à travers et de n’importe quoi, vraiment nawak’. Je veux dire, qui dans ce monde peut se bidonner pendant autant de temps sur les coffres forts et le bacon? Oui. Nous. Le groupe manga. Nous avions même décidé de créer un studio de dessins et publication de mangas.

         Mais un jour, Tiana nous présenta sa nouvelle amie. Ivy. Elle me semblait gentille, mais un peu trop… Comment dire. Angélique. Parfaite même. Dès le début je me méfiais d’elle. Elle semblait vouloir garder Tianoush’ pour elle même. Discrètement. Elle s’asseyait à côté d’elle en cours, au self, se mettait avec elle en sport. Elle lui confiait ses secrets. A un point que je dus en parler à Tiana. Cela se déroula un peu comme ça :

    Je me dirigeais vers la jolie brune, la pris par le bras et l’éloignais d’Ivy.

    ‘Tiaaana, tu veux pas essayer de rester plus avec nous? Je veux dire, t’es toujours avec ton Ivy ! Tu vas pas abandonner les coffres forts pour les One Direction, si?’

    Ma Tianoush leva les yeux au ciel.

    ‘Bien sur que non ! Qu’est ce que tu crois? Mais… Me dis pas que t’es jalouse!’

    Je fronçais les sourcils et grognais.

    ‘Jalouse de quoi ? De sa passion pour les boysband?’

    Sur ce, je me retournais avec un ‘pfuit’ dédaigneux, et me dirigeais vers Hazel et Ruth qui, devinez quoi, se marraient comme des baleines.

         C’est à partir de cette discussion que je me mis à les surveiller malgré moi. Une horreur. Juste un coup d’œil, de temps en temps! Je me sentais mal… Encore plus mal. J’en parlais à Ruth. Elle me confia qu’elle aussi, avait peur de l’ébauche de l’histoire. Mais on ne dit rien. Pendant un moment. Je me contentais d’observer la progression, sous un œil critique, les manières sournoise de Ivy qui, en plus de tourner autour de ma précieuse amie, léchait les bottes du garçon que Tiana aimait. Celle ci ne me l’avait jamais dit, mais je l’avais remarqué, rien qu’à sa façon de le regarder, ou comment elle lui parlait ou même ses  mouvements, sa gestuelle quand il était dans les parages. J’ai toujours trouvé ça trop mignon. Mais… Cette idiote ne lui a jamais dit. Enfin bref. Ivy trainait avec lui maintenant. Tiana aussi, du coup. Elle était partie. Partie chez les ‘populaires’.

         Elle n'en est jamais revenue.

     

    (NB: Je n'ai rien contre les 1D, ne venez pas rager si vous êtes Directionneur(se). Merci.)


  • Commentaires

    Aucun commentaire pour le moment

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :